TÉLÉCHARGER ARCH EFFEL

TÉLÉCHARGER ARCH EFFEL

TÉLÉCHARGER ARCH EFFEL

Reconnue par laprofession et adoptée par les ingénieurs les plus exigeants, cette gammevous propose un environnement complet pour le calcul de structures dédiéaux métiers de la construction. Vous y apprendrez comment installer les logiciels, comment les démarrermais également toutes les astuces pour améliorer votre productivité auquotidien. A propos de ce guideCe guide est un manuel de prise en main des logiciels Arche - Effel -Melody. La présentation de toutes les fonctionnalités dépasserait les limitesde ce guide. Notre intention est de vous proposer un guide le plus pratiquepossible que vous pourrez utiliser au quotidien.

Nom: arch effel
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:23.36 Megabytes

Lorsque la licence est correctementinstallée, le logiciel peut être utilisé conformément au contrat de licenceacquis. Sans ces informations, vous pourrez installer une licence temporaire de 5jours. Comment démarrer OMD1.

Cliquez sur le bouton démarrage dans la barre de tâches de Windows2. Il est possible de changer de mode de travail soit en cliquant sur les icônescorrespondantes de la barre Outils, soit en choisissant l'option appropriéedans le menu Affichage. Modèles : filtre le contenu de la plateforme en affichant les fichiersmodèles spécifiques existants dans le répertoire courant d'OMD. Enutilisant les commandes du menu contextuels des modèles, il estpossible de les ouvrir, supprimer, renommer, etc.

Documents : donne accès aux documents disponibles dans lerépertoire courant d'OMD notes de calcul, fichiers images, etc.

Le résultat de cette commandea pour effet, de rafraîchir lesvues contenant l'ensemble desicônes des programmes, enn'affichant que les icônes desprogrammes associés auxnormes sélectionnées. Liaisons avec les modules de ferraillageArche Ossature communique avec tous les modules de ferraillage de façondirecte permettant ainsi une réduction considérable des coûts deproduction.

En effet, chaque module récupère le coffrage et les efforts des éléments, encalcule et dessine le ferraillage. L'interface de communication est bi-directionnelle : les poids d'acierscalculés dans les modules d'exécution peuvent être récupérés dans lemétré d'Arche Ossature. Quel quesoit le module utilisé, votre étude de structure comporte trois étapes Création du modèle par saisie graphique2.

Interprétation du modèle et calcul3. Vous y apprendrez à saisir lagéométrie de la structure, calculer une descente de charges avec ArcheOssature, et produire des plans de ferraillage avec le module Arche Poutre.

Ensuite choisissez leslangues dans lesquelles voussouhaitez travailler. Pour démarrer Arche Ossature et commencer votre travail demodélisation, cliquez sur l'icône. Etape 3 : Saisir un modèle avec Arche Ossature1. Gardez les hypothèses par défautet quittez la boîte de dialogue. Cliquez avec la souris directement auxemplacements correspondant aux poteauxdéfinis sur le schéma.

Pour cela repérezune intersection de la grille. Note :Le pas de la grille est de 1 mètre par défaut. Cliquez avec la souris directement auxemplacements correspondant aux poutresdéfinis sur le schéma. Tracez deux voiles de 5 m et un voile de 3 m,comme indiqué dans le schéma.

TÉLÉCHARGER GRAITEC OMD 2009

Commencez par saisir les chargements sur les dalles encliquant sur Chargement dans la zone de statuts de la dalle. Tracez les quatre dalles en cliquant auxemplacements correspondants, comme indiquédans le schéma. Voici ce que vous devez obtenir. Etape 4 : Calculer une descente de charges1.

Cliquez sur , pour afficher seulement l'étage actif. Passez en vue en plan en cliquant sur. Cliquez sur un élément quelconque, son ratio de ferraillage apparaîtdans la zone de statuts.

Etape 7 : Exploiter les résultatsChoisissez une vue de la structure en 3DCliquez sur. Etape 8 : Réaliser un plan de ferraillage de poutre1. Exporter une poutre vers le module de ferraillageSélectionnez maintenant la poutre commeindiquée sur le schéma suivant.

Une boîte de dialogue apparaît. Validez en fermant la fenêtre. Définir la géométrie de la poutreCliquez sur la travée pour faire apparaître une fenêtrepermettant la définition de ses paramètres. Lancer le calculVous pouvez maintenant lancer le calcul, pour déterminer leferraillage avec les hypothèses indiquées.

Cliquez sur l'icône située dans le bandeau d'icônes en basà droite de la fenêtre générale. Le calcul se lance. Quand le calcul est terminé, l'icône setransforme en.

Recommended Posts

Pour obtenir le plan de ferraillage de la travée, cliquez surl'icône située en bas à droite de la fenêtre du plan interactif. Elle donne accès aux options des plans. Ce que vous voyez àl'écran sera conforme à ce que vous pouvez imprimer. Etape 9 : Réimporter les résultats du ferraillage dans Arche OssatureAprès avoir fermé Arche Poutre, vous pouvez retourner dans le moduleArche Ossature. Le logiciel détectera automatiquement que la section achangé et que les ratios de ferraillage ainsi calculés ont changé.

Il vouspropose alors de les importer. Ainsi vous pouvez dimensionner précisément tous vos éléments, lesréimporter dans Arche Ossature pour effectuer une nouvelle descentede charges qui sera plus précise cette fois-ci.

Eneffet, chaque module récupère la structure et les efforts des éléments,effectue les vérifications réglementaires et optimise les éléments. L'interface de communication est bi-directionnelle : la structure ainsioptimisée peut être recalculée avec le module Effel Structure. Cet outil vous permet de calculer le ferraillage des éléments linéiques barre, poutre, poutre à inertie variable, … ou des éléments surfaciques plaques, coques, membranes, … en flexion simple, composée ou déviée,en compression ou traction pure.

Vous y apprendrez à saisir la géométrie dela structure, modéliser les cas de charges et définir les conditions auxlimites, lancer le calcul aux éléments finis et exploiter les résultats. Pour démarrer Effel Structure et commencer votre travail demodélisation, cliquez sur l'icône. Etape 3 : Saisir un modèle avec Effel Structure1. Cliquez sur le bouton démarrage dans la barre de tâches de Windows.

Ou en cliquant directement sur une des trois icônes de la barre d outils cf. Mode Outils C est le mode qui vous est proposé par défaut, il permet de lancer tous les programmes diffusés par Graitec.

Les logiciels de calcul Arche & Melody disponibles en version 2013

En cliquant sur le bouton droit de la souris, un menu contextuel permet de créer un raccourci vers le module sur le bureau de Windows. Cette liste varie en fonction du dossier en cours. En cliquant sur le bouton droit de la souris, un menu contextuel permet de supprimer ou renommer le modèle. En cliquant sur le bouton droit de la souris, un menu contextuel permet d imprimer, de supprimer ou renommer la note de calcul ou le tracé différé.

Affichage Les icônes peuvent être représentées sous forme de grandes icônes, de petites icônes ou sous forme de liste. L image de fond d écran sur laquelle se superpose l affichage des icônes peut être supprimée.

Dans ce cas la couleur du fond d écran correspond à celle définie dans Windows.

telecharger arche graitec omd 16.1 gratuit

Par métier : Vous pouvez choisir de ne voir que les modules se rapportant aux métiers Béton, Métal ou Bois tous programmes confondus. Par défaut, cette option est activée, vous avez néanmoins la possibilité de la désactiver pour visualiser l ensemble des programmes diffusés par GRAITEC y compris ceux que vous n avez pas acquis.

Il vous est également possible de mettre à jour en fonction du pays destinataire de l'affaire les libellés de la monnaie utilisée. Le résultat de cette commande a pour effet, de rafraîchir les vues contenant l'ensemble des icônes des programmes, en n'affichant que les icônes des programmes associés aux normes sélectionnées. Attention Ne pas sélectionner le lecteur de disquette! Organiser des dossiers le dossier sélectionné dans l'arborescence des répertoires.

Soyez vigilant, lorsque vous supprimez un dossier, vous supprimez aussi tous les fichiers et les sous-répertoires qu'il contient. Renommer Cette commande permet de renommer le dossier sélectionné dans l'arborescence des répertoires. Il est possible de créer plusieurs niveaux dans l arborescence des dossiers Attention Cette commande ne purge que le dossier sélectionné dossier en surbrillance.

Purger Cette option vous permet de supprimer automatiquement de votre disque dur les fichiers qui ne sont pas indispensables pour réaliser les calculs et de ne garder que les fichiers de saisie.

Il est bon d effectuer cette manipulation lorsqu une affaire est terminée, cela permet d économiser de l espace disque. Ces commandes s'appliquent aux programmes Arche et Effel. Dans la boîte de dialogue qui s affiche à l écran, il ne vous reste plus qu à cocher les cases correspondant aux éléments que vous souhaitez purger. Vous pourrez ensuite vous familiariser avec les commandes des principaux modules en réalisant pas à pas un exemple concret de modélisation.

Philosophie générale Principe de la descente de charge traditionnelle Principe du calcul aux éléments finis Le prédimensionnement des éléments L environnement Arche Apprendre par l exemple 42 Guide de l utilisateur Philosophie générale A partir d'un modèle 3D de bâtiment composé de dalles, poutres, poteaux, voiles et fondations, Arche analyse la stabilité globale de l'ouvrage et permet de produire automatiquement tous les plans de ferraillage.

Arche Ossature est un logiciel de modélisation de bâtiment qui permet de mener rapidement et en toute rigueur vos études de descente de charges, de contreventement et de séisme, en respectant les méthodes usuelles de la profession. Grâce au principe de CAO à notion d étage, vous travaillez dans le plan et la 3 ème dimension est automatiquement calculée.

De plus, Arche intègre un module de rendu réaliste : Arche Vision. Les modules de ferraillage de Arche sont des logiciels dédiés à la conception, l'analyse et la production automatique de plans de ferraillage en béton armé.

Indiquez la géométrie, les charges et les hypothèses générales, et vous obtiendrez d'un simple clic les courbes de sollicitations, les contraintes dans le béton et l'acier, les flèches, et bien sûr les plans de ferraillage d'exécution! Intégration de nombreuses normes Dispositions constructives conformément aux règles parasismiques Modification interactive du ferraillage avec alerte à l'utilisateur en cas de non-respect des règlements en vigueur DAO intégrée pour la retouche des plans 44 45 Chapitre 3 Arche Pas à Pas Principe de la descente de charge traditionnelle 1 Dalle 2 Poutre 3 Poteau 4 Fondation La méthode de descente de charges traditionnelle permet de déterminer les sollicitations sur les éléments porteurs et conduit ainsi à un dimensionnement et à un ferraillage optimum de la structure.

La descente de charges traditionnelle d Arche est une méthode d analyse performante qui s adapte à la plupart des structures rencontrées dans le bâtiment.

Cette descente de charges a pour but l évaluation des actions de pesanteur permanentes et variables permettant le dimensionnement des différents éléments de la structure depuis les dalles jusqu aux fondations 46 Guide de l utilisateur Prise en compte des chargements Arche Ossature permet de prendre en compte les charges suivantes : Prise en compte automatique du poids propre des éléments Prise en compte des charges permanentes, incluant les charges après cloison et d exploitation générées par l utilisateur Calculs en travées successivement chargées et déchargées Prise en compte réglementaire des dégressions verticales d efforts dans les poteaux, poutres-voiles et voiles Au niveau des planchers, la distribution des efforts peut se faire soit suivant les zones délimitées par les lignes de rupture des dalles, soit en effectuant une analyse aux éléments finis notamment dans le cas de plancher de reprise.

Connexions des éléments Cette méthode ne prenant en compte que les efforts verticaux, les éléments sont connectés en conséquence : les poutres continues ou simples reposent simplement sur leurs appuis. Les semelles isolées et filantes sont encastrées sur les éléments supportés. Plusieurs méthodes de dimensionnement sont à votre disposition : méthode isostatique, méthode des foyers, méthode forfaitaire.

Les voiles fonctionnent de la même manière que les poutres Les dalles sont isostatiques Les poteaux sont simples et ne transmettent que des efforts de compression Les semelles isolées et filantes ne reprennent que des efforts verticaux 47 48 Guide de l utilisateur Principe du calcul aux éléments finis La méthode des éléments finis permet de calculer la descente de charges statique de votre structure et effectue l analyse modale de votre bâtiment.

Principalement utilisé pour l analyse dynamique de la structure, la méthode aux éléments finis constitue également une alternative à la descente de charges traditionnelle pour l étude statique de votre modèle. Le modèle utilisé pour le calcul aux éléments finis est obtenu à partir de celui généré pour la descente de charges traditionnelle.

Le programme modélise automatiquement votre structure en éléments finis. Par défaut, le programme propose une modélisation adaptée au fonctionnement des éléments. Bien entendu, vous pouvez également indiquer élément par élément, par groupes d éléments, ou pour toute la structure, la modélisation que vous souhaitez voir adoptée pour le calcul aux éléments finis. Prise en compte des chargements La méthode de calcul aux éléments finis permet de prendre en compte les charges suivantes : Prise en compte automatique du poids propre des éléments Prise en compte des charges permanentes et d exploitation générées par l utilisateur Prise en compte des chargements climatiques Prise en compte des chargements sismiques 48 49 Chapitre 3 Arche Pas à Pas Connexions des éléments De manière générale, les éléments sont tous encastrés les uns aux autres.

Les dalles suivant leur modélisation : Maillage de coques : les coques sont encastrées sur leurs appuis, ainsi qu avec tout élément entrant en contact avec elles. Membrane : seule la raideur en plan des membranes est prise en compte, elles ne fléchissent pas.

Ces dalles sont, seulement selon la raideur en plan, encastrées sur leurs appuis. Non modélisées : pas d encastrement, ni de continuité. Les poteaux sont encastrés à leurs deux extrémités sur les éléments avec lesquels ils sont en contact. Les voiles, quelle que soit leur modélisation, sont encastrés sur les éléments en contact avec eux.

Les semelles filantes sont encastrées sur les éléments supérieurs.

Les semelles filantes sont transformées en une suite d appuis ponctuels ayant les mêmes caractéristiques que celles vues ci dessus. Les dalles voient leur fonctionnement varier suivant le type de modélisation choisi : Dalle modélisée par un maillage de coques : les dalles sont continues, portent sur tous leurs côtés et la répartition des charges se fait au prorata des raideurs des appuis.

Dalle modélisée par une membrane non maillée : la dalle n a pas de raideur vis-à-vis de la flexion, et ne reprend que les efforts placés dans son plan en traction ou compression. Dalle non modélisée : les dalles sont considérées comme isostatiques.

Elles ne sont pas modélisées mais leurs réactions d appui, issues des sens de portée, sont recréées sur les porteurs.

Logiciel de calcul de structures aux éléments finis | Effel

Les voiles voient leur fonctionnement varier suivant le type de modélisation choisi : de manière générale les voiles sont systématiquement continus et supportent des torseurs d efforts tridimensionnels Nz, Vx, Vy, Mx, My, Tz. Pour chaque élément, au fur et à mesure de la descente de charges, le programme détermine l équarrissage des éléments à partir des efforts qu ils reprennent.

Un prédimensionnement partiel : Il vous suffit d'indiquer avant le lancement du calcul les dimensions imposées et de laisser à '0', celles devant être calculées par ARCHE Ossature.

Dans le cas de l utilisation de procédures de calcul, les éléments sont envoyés directement dans les modules de ferraillage et le ratio d acier est établi directement à partir du plan de ferraillage. Efforts pris en compte dans le prédimensionnement de la structure G : Charges permanentes Q : Surcharges d'exploitations AC : Partie des charges G appliquées après la mise en place des cloisons. Suivant que AC est compté ou non dans G, c est à dire considéré comme un cas de charge à part ou contenu dans G : Le prédimensionnement s'effectue donc avec les charges G et Q AC n'est pas pris en compte : si AC est compté dans G.

En effet, chaque module récupère le coffrage et les efforts des éléments, en calcule et en dessine le ferraillage. L'interface de communication est réciproque: les poids d'aciers calculés dans les modules d'exécution peuvent être récupérés dans le métré d'arche Ossature. Quel que soit le module utilisé, votre étude de structure comporte trois étapes : Création du modèle par saisie graphique Interprétation du modèle et calcul Exploitation des résultats Les différents aspects de l écran principal vous permettront de vous repérer facilement à travers ces différentes phases : Indication dans la zone d avancement Changements des barres d icônes Accessibilité aux menus 56 57 Chapitre 3 Arche Pas à Pas Bandeau Zone graphique Zone de contrôle des statuts Menus de l application Palette d icônes Changements de vue Zoom Rafraîchissements d écrans Contrôle des étages Zone de message Zone d'avancement Partie de l'écran où sont définis le titre de l'application, la version, le nom du modèle et du dossier en cours.

Zone de dessin et de représentation du modèle Zone d affectation des attributs à chaque élément de structure. Menus regroupant l'ensemble des fonctionnalités d Ossature Accès direct aux commandes usuelles Modification de la vue courante par rotation et translation. Modification de la vue en cours par agrandissement ou rétrécissement. Rafraîchissement du contenu de la zone graphique avec ou sans les détails Spécification du niveau actif numéro. Modification des caractéristiques globales du niveau en cours nom, hauteur d étage.

Zone d information qu Ossature renseigne à propos de l opération en cours. Avancement dans les phases de l étude : Saisie, Analyse, Exploitation. Certaines le sont en phase de modélisation saisie, analyse, exploitation , tandis que d autres le sont uniquement lorsqu un ou plusieurs éléments sont sélectionnés.

Menus de l'application Quel que soit le module utilisé, vous pourrez accéder aux principales fonctionnalités des programmes par le biais des menus déroulants suivants : Fichiers Commandes de manipulation de fichier ouverture, sauvegarde, et d échange de données avec d autres applications.

Générer Commandes de génération des éléments de structure et des chargements, actives uniquement en phase de saisie, sauf celles du sous-menu habillage.

Modifier Commandes d édition de la modélisation graphique et de modifications des propriétés attributs des entités. Hypothèses Commandes donnant accès aux hypothèses concernant les propriétés du bâtiment, de ses éléments constitutifs, de ses chargements et des méthodes de calcul employées. Analyser Commandes livrant l accès aux fenêtres de paramétrage de l application. Documents Commandes de production de rapports divers et de documents graphiques.

Options Commandes livrant l accès aux fenêtres de paramétrage de l application. Outils Commandes lançant des outils divers.? Commandes d aides. Palettes d'icônes Ces palettes donnent accès aux fonctions les plus usuelles des menus de l application. Leur création comprend les étapes suivantes : Activer la fonction générer adéquate Renseigner si nécessaire la zone de statuts Dessiner l élément sur la structure Les modes d accrochage sont utilisés au moment du dessin de l élément.

Ils permettent de placer précisément les points qui déterminent la position de l entité à créer. La phase de dessin d un élément se décompose en plusieurs étapes : Choix du mode d accrochage adéquat, si celui en cours ne convient pas. Un clic sur le nom du mode d accrochage courant fait apparaître la liste des modes disponibles. Clic sur la structure de l endroit déterminant suivant le mode choisi voir plus bas. Les différents mode d accrochage aux objets sont présentés ci-après : Clavier On entre au clavier les deux coordonnées X,Y du point à créer.

Les deux coordonnées sont séparées par un espace. Point Le point accroché se trouve sur l élément ponctuel le plus proche. Milieu Le point est créé au milieu de l élément sur lequel vous cliquez.

Remarque Ce fonctionnement permet de ne pas cliquer à proximité de l intersection. Intersection Le point est créé à l intersection des deux éléments sur lesquels vous avez successivement cliqué.

Longueur Ce mode permet de vous accrocher le long de l axe sur lequel vous avez cliqué, à une certaine distance de l'extrémité la plus proche de l endroit du clic. Le signe de la longueur saisie donne l orientation de la mesure. Choisir le mode d accrochage Longueur Cliquez sur une extrémité d un élément.