Migrants tués en Gambie : Deux Sénégalais parmi les victimes

juillet 10, 2018 Radio0

 

Dans le lot de la cinquantaine de migrants tués en Gambie sous Yaya Jammeh, d’après Human rights watch, figurent deux Sénégalais. L’un portait le nom de Pape Diop; il habitait à Dieuppeul. La révélation est de Baba Hydara, le fils du journaliste tué sous Jammeh Deyda Hydara, membre de la coalition «Jammeh to justice». «50 migrants ont quitté la ville de Mbour (en 2005) pour rallier l’Espagne. Parmi eux, il y avait 44 Ghanéens, 5 Nigériens, deux Togolais, et récemment nous avons eu des informations complémentaires qui nous indiquent qu’il y avait aussi deux Sénégalais», a révélé Hydara dans un entretien avec un journal de la place. Il poursuit : «Les deux Sénégalais, c’est nouveau et important, car depuis Tabara Ndiaye, qui a été tuée, les gens croyaient que c’était la seule victime, mais avec ces deux Sénégalais tués, ça porte le nombre de victimes sénégalaises à trois.» Baba Hydara a séjourné à Dakar pour retrouver les traces des deux victimes en question. Il a confié au journal avoir rencontré le commissaire de Dieuppeul, qui lui a conseillé de se rapprocher des autorités diplomatiques des deux pays. Ce sera la prochaine étape de ses investigations., D’ici là, il demande à l’État sénégalais de «se saisir du dossier Jammeh pour défendre ses trois victimes».

Leave a Comment