Loading...
You are here:  Home  >  Actualité  >  Current Article

Violence à l’assemblée nationale : Thierno Aliou Ba, Thierno « Koolaado » réclame des sanctions

By   /  décembre 3, 2018  /  No Comments

    Print       Email

 

En conférence de presse dans les locaux de la radio « Koolaado One Line », Thierno Aliou Bâ rassure aux responsables de la mouvance présidentielles que Macky Sall sera réélu à la tête du Sénégal pour un second mandat. Il profite de cette occasion demander à ce que des sanctions soient prises à l’’encontre de ceux qui sèment de la  violence à l’assemblée nationale. Thierno Aliou Bâ, déplore le faite que certains nommés dans le gouvernement, négligent toujours ceux qui les ont élus. La réaction de Thierno Aliou Bâ, a eu lieue trois jours après une bagarre entre élu, avait été enregistrée au niveau de l’hémicycle.

D’après Thierno Aliou Bâ, « l’’autoroute Ila Touba, la construction des routes au Fouta, la couverture de la maladie universelle et entre autres investissements qui ont été faites au Sénégal, montrent que Macky a beaucoup travailler pour les sénégalais de 2012 jusqu’à nos jours. C’est seulement son entourage qui ne regroupe que des pauvres, pose problème. Si certains sont nommés, c’est pour aider leurs et parents et non d’éteindre leurs pour portables pour éviter qu’on les sollicite à des services. Macky sera réélu à la tête du Sénégal pour un second mandat. Des prières ont été effectuées lors qu’on était chez lui dans son village, en présence de ses parents. Il y des ministres qui ne s’occupent pas de leurs parents lorsqu’ils ont été nommés alors que ce sont leurs fils qui vendent des sachets d’eau dans les arrêts des cars rapides. Ces nominés attendent l’approche des élections pour venir tendre la main aux populations », explique Thierno « Koolaado ». Selon lui, « Macky Sall a construit des dispensaires et des hôpitaux, des écoles sans parlers des financements offerts aux femmes. C’est ce qui lui a poussé à soutenir le président de la république ». Notre interlocuteur a brandis des documents, montrant le nombre de parrainage dont-il vient de collecter en faveur de Macky Sall. Il y ajoute que, « si je veux la mairie, je l’obtiendrai dans 72 heures. Mon option, c’est de soutenir Macky Sall mais pas plus. Nous, nous avons jamais reçu de soutient, ni d’aide alors que nous, nous avons créé une radio pour permettre à la diaspora de s’exprimer et nous réglons des cas sociaux sans soutient de l’état, même les billets de Mecque, nous ne sont pas servit. Diamniadio qui a été transformé fait parti des réalisations de Macky Sall. il ne faut pas oublier de ce qui a été fait dans les régions ». Thierno Aliou déplore de la violence enregistrée à l’assemblée nationale récemment. Pour lui, « l’assemblée n’est pas une arène nationale de lutte traditionnelle. Des coquettes et des robes ne seraient plus présentes dans les foyers qu’au niveau de l’hémicycle. Quand des gens qui viennent de la Mecque se battent, que restent-ils pour les sénégalais ? Il faut que des sanctions soient prises à l’encontre de ceux qui sèment de la violence à l’assemblée nationale », dira t-il. Au Sénégal, il y a des marabouts députés et nous, nous acceptons la volonté divine jusqu’à preuve du contraire. Nous, nous avons l’ambition d’être un président de la république. Pour soutenir Macky Sall nous tous, nous devons dénoncer les voleurs et les actes que nous, nous avons posé sont visibles ». Réagissant par apport à la mise en place d’une radio, Thierno « Koolaado », souligne que, « c’est un projet qui a été mis en place sans soutient de l’état, ni l’aide de qui se soit. C’est pour rapprocher les êtres humains et de leurs cultures comme faisait Paul Kagamé. Nous conseillons à ceux qui ont pu bénéficier de poste dans le gouvernement d’aider leurs parents comme le fait Farba Ngom. Macky sera réélu. Ceux qui sont proche n’aident pas leurs parents et nous allons les retirer et donner les postes aux autres qui vont résoudre les difficultés que rencontrent les sénégalais.

    Print       Email
  • Published: 2 semaines ago on décembre 3, 2018
  • By:
  • Last Modified: décembre 3, 2018 @ 2:09
  • Filed Under: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Mali: les affrontements communautaires se multiplient dans le centre du pays

Read More →