Loading...
You are here:  Home  >  International  >  Current Article

Donald Trump veut mettre fin à la course aux armements

By   /  décembre 3, 2018  /  No Comments

    Print       Email

Le président ne donne pas de calendrier ni d’indication sur la portée des discussions, alors que la tension avec Moscou perdure.

Le président américain Donald Trump a affiché, lundi, sa volonté de travailler avec ses homologues chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine pour mettre fin à une course aux armements.

« Je suis certain que, à l’avenir, le président Xi et moi-même, avec le président Poutine, nous commencerons à parler d’une pause significative dans ce qui est devenu une course aux armements majeure et incontrôlable », a tweeté M. Trump. « Les Etats-Unis ont dépensé 716 milliards de dollars cette année. Fou ! », a-t-il ajouté. C’est plus que ce que la Chine et la Russie consacrent à elles deux à leur défense.

Ce tweet présidentiel, qui ne donne aucune indication sur un éventuel calendrier comme sur la portée exacte des discussions envisagées, intervient dans une période de vives tensions entre Washington et Moscou sur ce dossier.

Le président Trump a annoncé fin octobre le retrait des Etats-Unis du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF), bannissant les missiles nucléaires d’une portée allant de 500 à 5 000 kilomètres, conclu avec la Russie en 1987. M. Poutine a immédiatement averti qu’un tel retrait pourrait avoir des conséquences dangereuses. Les Etats-Unis ne sont pas soutenus par leurs alliés européens dans le nouveau bras de fer engagé avec Moscou.

Difficile de se « battre sur deux fronts ou plus »

Le 14 novembre, le rapport de la commission parlementaire sur la stratégie de défense nationale relevait que les Etats-Unis font face à une crise militaire et pourraient perdre une guerre contre la Chine ou la Russie. « La supériorité militaire des Etats-Unis – colonne vertébrale de son influence mondiale et de sa sécurité nationale – s’est érodée à un niveau dangereux », relève ce rapport.

Les Etats-Unis seraient particulièrement vulnérables si leurs troupes étaient « contraintes de se battre simultanément sur deux fronts ou plus », ajoute la douzaine d’anciens hauts responsables démocrates et républicains chargés de passer en revue les capacités militaires américaines. Ils pointent des « décisions et dysfonctionnements politiques de la part des deux principaux partis politiques », qui ont conduit à « une crise de sécurité nationale pour les Etats-Unis ».

Les auteurs du texte estiment que budget reste « clairement insuffisante » pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie de défense nationale de l’administration Trump. La commission parlementaire fait dans son rapport une série de recommandations, dont une augmentation annuelle de 3 à 5 % du budget de la défense.

Autres articles
    Print       Email
  • Published: 2 semaines ago on décembre 3, 2018
  • By:
  • Last Modified: décembre 3, 2018 @ 6:04
  • Filed Under: International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Syrie: Erdogan veut en finir avec les milices kurdes alliées de Washington

Read More →