Loading...
You are here:  Home  >  Musique  >  Current Article

Ndioro Sow, la Pin-up Peulh

By   /  septembre 28, 2018  /  No Comments

    Print       Email

 

Ndioro est une jeune nymphe bénie par la nature. À la fleur de l’âge,
juste 20 ans, le plus petit détailde son être fait craquer. En vraie « mbarodi », elle a accepté de se maquiller aux couleurs nationales pour charmer les dieux du ballon rond.

« MBARODI » POUR LA CIRCONSTANCE

Ndioro, comme tout bon Sénégalais,
a le coeur qui bat pour son pays. À la place du rouge
à lèvres, des crayons et autres machins chouette
de femmes, elle affiche fièrement un maquillage
vert jaune rouge pour jouer sa partition,
tout en espérant que cette fois sera la bonne.

UNE « PEULH BU RAFET »

L’air timide et toujours jovial,
Ndioro n’a point besoin d’effort pour se
faire distinguer. Cette perle rare née
à Guédiawaye, jouit d’un physique
pimpant sur son 1,70 m
et ses 57 kg. Rayonnante avec un beau teint
pulaar, Ndioro fascine et agresse
en même temps. Son regard
hypnotisant, son sourire radieux,
son allure féerique sont autant
d’atouts et d’attraits qui renvoient
à ce qu’on appelle affectueusement au
Sénégal « Peulh bu rafet ».La preuve, Ndioro est souvent sollicitée pour des clips,
notamment Téyel ko de Youssou Ndour, Xel 2 de
Wapyrat, Dann dooley de Bass Taye… Elle rêve de faire
une brillante carrière dans le mannequinat et gérer dans
l’avenir, ses propres affaires sans compter sur un mari, ou
sur qui que ce soit. Ndioro est sans doute cette créature de luxe, pour ceux
qui en connaissent la valeur.

Leila

    Print       Email
  • Published: 3 mois ago on septembre 28, 2018
  • By:
  • Last Modified: septembre 28, 2018 @ 3:44
  • Filed Under: Musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Wally: « Je ne serai jamais comme mon père… »

Read More →