Loading...
You are here:  Home  >  Invite  >  Current Article

Révocation Khalifa Sall- Malick Gackou: C’est « le magistère de Macky Sall qui s’achève… »

By   /  septembre 1, 2018  /  No Comments

    Print       Email

 

L’opposition sénégalaise n’a pas encore fini de s’attaquer à Macky Sall depuis la révocation par décret du maire de Dakar, Khalifa Sall. Le patron du Grand parti (Gp), Malick Gackou a estimé que c’est le magistère de Macky Sall qui s’achève le 24 février, jour de l’élection présidentielle. « Le Sénégal, notre pays et son peuple ont toujours abhorré l’impertinence et la haine en bandoulière dans l’action politique. La culture démocratique de notre pays et nos traditions séculaires constituent la marque fabrique d’une nation en phase avec les valeurs d’une humanité dans l’essence d’une république », a affirmé Gackou dans les ondes de Radio Tetiane. En conclusion à cette révocation, Gackou a estimé que « décidemment, le magistère du président Macky Sall, qui s’achèvera le 24 février 2019 par la grâce de Dieu et la volonté du peuple sénégalais, masque difficilement les tentatives de confiscation de la volonté populaire par une fabrication électorale d’un deuxième mandat totalement en porte-à-faux avec les intérêts supérieurs de la nation ». « Je demeure convaincu que le droit et la justice triompheront sur les forces d’inerties rétrogrades qui veulent enlever toute substance à la démocratie et à la justice sociale dans notre pays », a ajouté le leader du Gp.  S’adressant à Khalifa Sall, Malick Gackou déclare : « Te voler ton mandat de maire ne t’enlèvera pas du cœur des Sénégalais », avant de lancer un appel pour « combattre farouchement les forces antidémocratiques qui entendent spolier le devenir de la Nation sénégalaise ».  A signaler que Mallick Gackou était l’invité de Radio Tetiane.

GTC

    Print       Email
  • Published: 3 semaines ago on septembre 1, 2018
  • By:
  • Last Modified: septembre 1, 2018 @ 9:35
  • Filed Under: Invite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Robert Sagna: « Un monument de la république s’en va »

Read More →