Loading...
You are here:  Home  >  La Une  >  Current Article

Pour la réélection de Macky Sall : Daouda Ndiaye se mise sur les réalisations

By   /  septembre 1, 2018  /  No Comments

    Print       Email

 

Le régime actuel a accéder à la magistrature suprême depuis 2012. Un règne selon Daouda Ndiaye, « qui s’est articulé autour de plusieurs réalisations qui ont été faites pour améliorer les conditions de vies de tous les sénégalais ». 

Selon le maire de la commune de Yeumbeul Nord, « Macky Sall s’est fixé comme objectif un Sénégal émergent en 2035, avec une société solidaire, dans un Etat de droit. Et, décidé à respecter ses promesses électorales, Macky Sall, qui, a mis en place le Plan Sénégal émergent, a décidé de réduire les prix de certaines denrées de consommation courante. Le kilo de riz ordinaire est ainsi arrêté à 280 francs, tandis que le parfumé est à 435 francs. Pendant ce temps, le kilo du sucre est fixé à 580 francs, alors que le litre d’huile est arrêté à 960 francs contrairement à l’avant au moment où les sénégalais payaient les doubles de ces prix là pour pourvoir manger à leur faim. Chapeaux à ce régime qui est piloté par Macky Sall », dira t-il avant de poursuivre. Pour lui, « dès son accession au pouvoir, le leader de l’Alliance pour la République (Apr) a instruit son gouvernement de procéder à des économies sur certaines dépenses comme le téléphone (fixe et mobile) ainsi que les logements conventionnés. Cette politique de rationalisation vise à dégager des économies qui seront allouées par la suite à des secteurs sociaux. En outre, Macky Sall a décidé, depuis juin 2013, que l’Etat ne paiera plus de loyers pour ses fonctionnaires. Mais que ce sont les indemnités de logements réglementaires qui seraient accordés désormais. Il y a une net amélioration sur les conditions de vies des populations », explique Daouda Ndiaye qui faire savoir que, « la Cmu est une politique qui permettra à tout le monde d’accéder aux soins de santé constitue une très grande équation pour de nombreuses populations du pays, à cause du déficit de moyens dans le système sanitaire, Macky Sall a mis sur pied, le 21 septembre 2013, le programme de la Couverture maladie universelle (Cmu) qui complète le plan sésame initié par son prédécesseur, pour les personnes du troisième âge. A travers ce programme, les consultations, vaccinations et hospitalisations des enfants de moins de cinq ans sont devenues gratuites au niveau des postes et centres de santé. Idem pour les consultations des enfants au niveau des services d’urgence des hôpitaux et les consultations des cas qui y sont admis ». D’après le maire de Yeumbeul Nord. La Cellule d’appui à la Cmu (Cacmu) a, en faisant le bilan de la mise en œuvre de la Cmu au Sénégal, dont l’objectif est d’atteindre 75% de couverture médicale d’ici 2017, indiqué que 106 nouvelles mutuelles de santé ont été mises en place en 12 mois dans les 14 départements de concentration et environ une vingtaine en cours de restructuration. Les bourses familiales visent à soulager les démunis. Dans sa politique sociale, le Président Macky Sall a mis en place le programme de Bourse de solidarité familiale, dont l’objectif est de combattre les injustices sociales et de favoriser une meilleure répartition des richesses nationales. A travers ce programme, l’Etat, par le biais de la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn), compte mettre à la disposition de 250 000 ménages des bourses annuelles de 100 00 francs Cfa pendant 5 ans », explique Daouda Ndiaye qui listait les réalisations du régime actuel.

SM/GTC        

 

    Print       Email
  • Published: 3 semaines ago on septembre 1, 2018
  • By:
  • Last Modified: septembre 1, 2018 @ 9:09
  • Filed Under: La Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Urgent: Décès de Bruno Diatta

Read More →